Aidants naturels : difficile de prendre un peu de répit

L'organisme Baluchon Alzheimer, qui permet aux proches de personnes malades de souffler quelques jours en les remplaçant par une professionnelle de la santé qui s'installe à leur domicile, est victime de son succès et ne peut plus répondre aux demandes à Montréal, en Montérégie et dans Lanaudière.

Pour la deuxième fois en cinq mois, Baluchon Alzheimer écrit au ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec pour demander une meilleure répartition des moyens en fonction des besoins dans les différentes régions administratives de la province. Un reportage de Julien Laignez.

Pour écouter la capsule radio, cliquez ici

Tiré de Radio-Canada.ca