Besoin de répit ?

Pour avoir la capacité de poursuivre leur rôle et de faire face aux exigences de leur fonction, les personnes aidantes doivent se changer les idées et s’accorder un moment de repos. Pour ce faire, elles doivent se libérer de leurs responsabilités immédiates.

Les personnes ayant voyagé en avion savent qu’en cas d’incident, la première consigne à respecter est d’installer sur son propre visage le masque à oxygène. Pour être en mesure d’aider son enfant ou toute autre personne vulnérable, il faut d’abord s’assurer de respirer convenablement. Le mot d’ordre de l’agent de bord est formel : avoir accès à l’oxygène est la condition essentielle pour pouvoir aider l’autre.

Le RPAB n’offre pas de service de répit-accompagnement, mais nous pouvons vous aider à trouver une solution.

Il existe plusieurs formes de répit. L’important est de choisir ce qui est bon pour vous et en toute liberté. Des gens sont là pour vous, contactez-nous pour en savoir plus !

De plus, un outil pouvant vous être utile à la préparation du répit a été conçu. Cliquez sur le titre pour le télécharger.

«Aide-mémoire à l’intention de la personne qui prend la relève (PDF)»

«On a fait du soutien, c’est physique et moral. Monsieur B. m’a conté toute sa vie. Il avait besoin d’en parler. Je m’assoyais à côté de lui et il me racontait ça. Je me disais : «J’ai bien fait de l’écouter, de le laisser parler…» Ça va beaucoup plus loin que de laver la vaisselle ça… C’est une relation et quand la confiance s’est installée, tout est possible. Ça lui faisait tellement de bien et moi ça ne m’enlevait rien…au contraire, j’ai vécu de belles expériences, j’ai adoré ça. Quand on sent que le besoin est là, que la dame n'en peut plus, elle est fatiguée, une femme sorteuse, qui aimait sortir beaucoup avec son mari, pis qu’à un moment donné, ça coupe carré… Ça fait que des fois… quand j’arrivais, elle disait : «Ah ! Mon ange gardien qui arrive !»

Une préposée