Rapport du Groupe d’employeurs sur la question des aidants naturels

La ministre Wong présente le rapport du Groupe d'employeurs sur la question des aidants naturels

TORONTO, le 20 janv. 2015 /CNW/ - La ministre d'État (Aînés), l'honorable Alice Wong, a annoncé aujourd'hui la publication du rapport du Groupe d'employeurs sur la question des aidants naturels, intitulé Quand il faut jongler entre travail et soins : Comment les employeurs peuvent soutenir les aidants naturels au sein de leur personnel. Dans ce rapport, on présente les pratiques exemplaires qu'adoptent de nombreux employeurs pour soutenir leurs employés qui doivent s'occuper d'un membre de leur famille ou d'un ami, le tout accompagné d'une trousse de ressources et de renseignements pertinents à l'intention des employeurs.

La ministre, de concert avec le président, Stephen Shea, et les membres du Groupe d'employeurs, a fait cette annonce la veille de la Conférence annuelle de l'Association des professionnels en ressources humaines 2015, qui se déroule du 21 au 23 janvier, à Toronto.

Dans la foulée du Plan d'action économique de 2014, la ministre a lancé le plan canadien de soutien des employeurs aux aidants naturels et a chargé le Groupe d'employeurs sur la question des aidants naturels de consulter les employeurs au sujet des pratiques en milieu de travail qui permettent de soutenir les aidants naturels. Le Groupe a ainsi consulté plus de 100 employeurs canadiens avant de publier les constatations et conclusions comprises dans le rapport.

Le fait d'aider les employés à concilier leur travail et leurs responsabilités d'aidant naturel aura des retombées positives sur l'économie canadienne, car cela réduira les coûts que doivent assumer les employeurs en termes de diminution du rendement au travail, d'absentéisme et de perte de productivité.

Les faits en bref

  • À l'heure actuelle, 6,1 millions de travailleurs canadiens (35 % de la population active du pays) prodiguent des soins à un membre de leur famille ou à un ami.
  • Selon le Conference Board du Canada, la perte de productivité qui découle de cette situation coûte 1,3 milliard de dollars par année aux employeurs.
  • La prestation de soins par un aidant naturel s'entend des soins prodigués sans rémunération par une personne à un membre de sa famille ou à un ami ayant une maladie chronique ou une invalidité de longue durée, ou ayant besoin d'assistance en raison de son âge, ce qui exclut les maladies de courte durée, comme un rhume ou la grippe, et les soins quotidiens donnés aux enfants.
  • En plus d'avoir créé le plan canadien de soutien des employeurs aux aidants naturels, le gouvernement du Canadaoffre aussi diverses mesures de soutien aux aidants familiaux non rémunérés, notamment des crédits d'impôt (p. ex. le crédit d'impôt pour aidants familiaux), des mesures ciblées pour certaines populations (anciens combattants et membres des forces armées), le portail Information pour les aidants naturels sur le site Web aines.gc.ca et du financement destiné aux initiatives de recherche et communautaires.

Pour lire l’article complet, cliquez ici

- Tiré de CNW Telbec