Semaine nationale des proches aidants : 2 au 8 novembre 2014

♥ Les proches aidants, parlons-en ! ♥

C'est sous ce thème que, du 2 au 8 novembre 2014, partout au Québec est soulignée la Semaine nationale des proches aidants 2014 !

Saint-Lazare-de-Bellechasse, dimanche 2 novembre 2014 – Le Regroupement des proches aidants de Bellechasse et ses membres vous invitent à être attentif aux gens autour de vous. Peut-être qu’on retrouve parmi eux des proches aidants. Profitons de cette Semaine nationale des proches aidants au Québec pour les reconnaître et pour… parlez d’eux ! Aller, parlons-en !

Qui sont ces proches aidants ? Ce sont ces personnes de votre entourage qui offrent, sans rémunération et sans compter leur temps, du soutien à un proche, qu’il soit jeune ou aîné, en perte d’autonomie ou atteint d’une incapacité. Les proches aidants forment la structure portante du réseau de la santé, car ils assument plus de 80 % du soutien à domicile. Ils contribuent d’une façon inestimable au maintien à domicile de ceux qui le souhaitent. Au Québec, une personne sur sept est proche aidante, ce qui équivaut à plus de 4 500 personnes dans Bellechasse qui sont impliquées d’une façon ou d’une autre auprès d’une personne en perte d’autonomie ou dépendante. Ils ne se reconnaissent pas forcément comme proche aidant et peuvent finir par assumer toutes les responsabilités de la personne malade, en oubliant de prendre soin d’eux-mêmes.

Pour les reconnaître, il faut en parler !

Manon a 40 ans et semble mener une vie tranquille et bien rangée. Elle est maman de deux merveilleux garçons qui adorent le hockey. Elle les transporte et les encourage, chaque fin de semaine, à pratiquement toutes les parties qu’ils jouent. Depuis plus d’un an déjà, elle est devenue chargée de projet, ce qu’elle souhaitait depuis longtemps. Cette nouvelle responsabilité  au travail l’oblige à des heures supplémentaires et à passer moins de temps à la maison. Il y a six mois, sa mère qui habite au village voisin, lui annonçait le diagnostic que tous craignaient : un cancer la ronge. Au début, Manon appréciait les visites chez sa mère où elles passaient du bon temps à discuter et à cuisiner ensemble. Au fil du temps, les responsabilités dans la maison de sa mère se sont additionnées. Un soir en rentrant chez-elle, elle rencontre à l’épicerie une vieille connaissance qui après un court échange, lui refile ce qui semble être un numéro de téléphone.

Cinq mois plus tard, Manon est épuisée. Elle n’a pas réussi à obtenir un arrangement au travail, mais continue, à chaque soir et les fins de semaine, entre les parties d’hockey, de rendre visite à sa mère. Sa mère n’ayant plus la force, Manon s’occupe maintenant de ses finances, de la popote, de faire ses emplettes, du ménage, de s’assurer qu’elle prenne ses médicaments, de l’accompagner chez le médecin, etc. La liste s’étire. Et quand elle ne le peut pas, elle se sent coupable. Ses frères lui disent qu’ils habitent trop loin pour lui venir en aide.

L’hiver sonne aux portes, Manon constate que la dizaine de cordes de bois de chauffage qui longe le jardin est à rentrer. Elle éclate en sanglot, elle est épuisée et se sent seule au monde. Elle se rappelle le numéro de téléphone que lui avait donné la dame à l’épicerie. Elle compose donc le 418 883-1587 poste 4 et on répond à l’autre bout : « Regroupement des proches Aidants, bonjour ! Comment je peux vous aider ? ». Manon a compris qu’elle était une proche aidante, que cet organisme lui viendra en aide et lui offrira du soutien tout au long de son rôle de proche aidante.

Le Regroupement des proches aidants de Bellechasse a effectivement pour mission de soutenir les proches aidants de Bellechasse selon leurs besoins, mais également de promouvoir leurs droits, d’assurer la défense collective de leurs intérêts et de sensibiliser la population à leur réalité et leurs besoins. L’organisme offre divers services : accompagnement, échanges et partage d’information (déjeuners-causeries, cafés-rencontres), groupes de soutien aux aidants, conférences, ateliers de formation, centre de documentation, journal, etc. Deux intervenantes sont présentes du lundi au vendredi pour vous accompagner.

En cette Semaine nationale des proches aidants, il est important de souligner que le Québec est la fière démonstration d’une culture de solidarité familiale et d’entraide. Depuis une vingtaine d’années, des organismes communautaires se sont constitués, au Québec, et contribuent à ce que les proches aidants se reconnaissent comme tels, se donnent la permission de prendre soin aussi d’eux-mêmes et de remettre leur vie en mouvement au bénéfice d’un mieux-être collectif et commun.

- 30 -

Pour obtenir plus d’informations, veuillez contacter :

Source : Regroupement des proches aidants de Bellechasse
Contact : Johanne Audet, directrice générale et présidente du Regroupement des aidants naturels du Québec (RANQ)
Par téléphone : 418 883-1587, poste 4 ou sans frais au 1 866 523-4484
Par courriel : rpab@globetrotter.net