Il y a plusieurs années déjà, je décidais avec mon cœur de m’occuper d’une personne en perte d’autonomie atteinte de la maladie d’Alzheimer. Au fil des jours et de l’évolution de sa maladie, j’ai constaté que ma disponibilité couplée à un intense dévouement ne pouvait suffire. Je me sentis seule et dépourvue, confrontée à un immense sentiment de culpabilité. Il m’a fallu admettre que non seulement je ne pourrais plus aider adéquatement cet être cher, mais que, tôt ou tard, j’y laisserais ma santé. C’est alors que je frappai à une porte, puis une deuxième, puis une troisième… À travers mon cheminement, je découvris soutien et réconfort soit, mais surtout plusieurs personnes qui comme moi vivaient cette problématique. C’est ainsi que le Regroupement des proches aidants de Bellechasse est né en février 2001.

Fernande,